Français
FR
Visitez Chios
Top



Bievenue à Chios!

À VOIR

- La Forteresse, à l'extrémité nord-est de la ville, datée du IXème siècle. Son enceinte fortifiée renferme de vieilles maisons génoises et ottomanes du XVIème siècle. C'est là que se trouve également le Palais Justiniani, qui fait aujourd'hui office de musée. La vie au sein de la forteresse suit d'autres rythmes, renvoyant à d'autres temps.
- La Place Vounakiou, et son joli jardin public, la statue de Konstantinos Kanaris créée en 1922 par Michaïl Tombros, la vieille fontaine de pierre et l'ancienne mosquée qui abrite le Musée Byzantin.
- Le Musée Byzantin (tél.:26866) est situé sur le côté sud de la place, dans l'enceinte d'une ancienne mosquée.
- Le Musée Archéologique (tél.:44239), exposant des pièces datant de l'âge Néolithique Tardif, poteries, bijoux, pièces de monnaie, etc..
- La Bibliothèque Koraï (tél.:44246), l'une des plus importantes bibliothèques de province en Grèce, avec plus de 95 000 volumes ! Le même bâtiment accueille également la Pinacothèque et le Musée d'Art Populaire Argentis.
- Les quatre moulins à vent à Tambakika, qui nous transmettent le souvenir de l'essor économique de l'île.
- Kambos, à moins de six kilomètres au sud de la Hora, noyé dans la verdure des vergers avoisinants. Le village connaît un essor touristique important, sans perdre pour autant son charme si particulier. L'influence de l'architecture génoise sur certaines de ses demeures est manifeste. Des agrumes à la saveur particulière y sont produits.
- Thymiana - Karfas.Gros villages d'environ 2000 habitants, au sud-est de l'île, distants respectivement de 8 et de 6 km. de la ville. 

La municipalité d'Agios Minas, ville la plus touristique de Chios, est située à l'est de l'île, et son agglomération englobe les cantons de Thymiana, de Neochori, ainsi que des villages de bord de mer de Karfas, Agia Ermioni, Megas Limnionas et Agia Foteini. Le siège de la municipalité est situé à Thymiana, elle-même issue de l'union de trois villages médiévaux. 

À environ 6 km de la ville de Chios, on rencontre Karfas, le site le plus touristique de l'île. Sa grande plage de sable aux eaux limpides et peu profondes, est adaptée à tous les publics. Elle constitue en outre un véritable paradis pour les amateurs de sports nautiques. La côte y est largement pourvue en infrastructures d'hébergement, de restauration, et offre une vie nocturne animée. 

- Les fascinants villages médiévaux, les "mastihochoria", connus pour leurs cultures et leur production de mastiha. La mastiha est sécrétée par les lentisques ou arbres à mastic, qui sont éraflés avec beaucoup de précautions ("broderies"). Quinze jours après, les larmes de mastic sont récoltées, soumises à de multiples étapes de nettoyage et de tamisage, puis triées selon leur taille. Les utilisation de la mastiha sont nombreuses, notamment en pâtisserie, dans les boissons alcoolisées et les produits cosmétiques. On ne peut certifier la chronologie de sa culture. On croit cependant qu'au IIème ou au IIIème siècle av. J.-C. les habitants de l'île commencèrent à en faire la culture systématique des arbres à mastic, qui constituait le facteur le plus important de leur développement économique.
- Le village de Keramos aux célèbres mines d'antimoine, et le hameau d'Agiasmata, aux eaux thermales chaudes riches en fer et en soufre.
- Le village-monument médiéval d'Anavatos et ses églises de l'Archange (Taxiarchi) et Notre-Dame (Panagia). On l'appelle la "Mystras" de Chios.
- Les ruines de la cité antique, à un kilomètre du village d'Armolia. Également, le Fort Génois et le monastère de Zoodochou Pigis à Vretou.
- Le monastère Sainte-Marcelle (Agia Markella) à proximité des villages de Limnia et de Limns, littéralement construit sur l'eau. Ses célébrations ont lieu le 22 Juillet, et rassemblent un grand nombre de fidèles venant de tous les coins de l'île et même de la Grèce.
- La Forteresse Byzantine de Volissos, construite, selon la légende, par le général de Byzance, Flavius Belisarius.
- Le monastère de Moundon, à 4 km au nord du village de Katavass.
- La "Daskalopetra" ("Pierre du Professeur"), dans une région plantée de platanes offrant une vue splendide sur les côtes de l'Asie Mineure, et où la légende veut qu'Homère s'asseyait pour y enseignait ses chants. Elle se trouve à proximité de Vrontados, où s'élève également la statue du "Marin Inconnu", sur la plage du village, création du sculpteur de Chios, Thanassis Apartis.
- L'église de la Panagia Agrelopoussena, décorée de fresques du XIVème siècle, au sud du village de Kalamoti.
- Les plages de Vlychada, de Nagos et de Giosonas, où, selon la légende, Jason se serait arrêté, alors qu'il se rendait en Colcide.
- Le couvent Nea Moni, à 11 km à l'ouest du village de Karyès, compte parmi les plus importants monuments byzantins de l'île. Il s'agit d'un couvent consacré à la Vierge Marie, construit au XIème siècle. D'immenses cyprès en encadrent l'entrée, tandis que l'intérieur de l'édifice impressionne le visiteur par son imposante coupole et ses fantastiques mosaïques. Le couvent fut fondé par l'empereur byzantin Constantin Monomaque (Konstantinos Monomachos) et l'impératrice Théodora.
- Le fabuleux village médiéval de Mesta, très bien conservé et très animé, à 10 km de Pyrgi. Tout y est impressionnant, y compris l'église du Grand Taxiarque (Megalou Taxiarchi), la plus grande de l'île de Chios, qui se dresse au milieu du village, construite en lieu et place de l'ancienne forteresse.
- Le sanctuaire archaïque d'Apollon Phanaios, dont peu de traces subsistent, à 13 km au sud de Mesta, près de la mer.
- L'église de l'Ancien Taxiarque (Palaios Taxiarchis), située dans une ruelle étroite de Mesta, à proximité de la place centrale, dotée d'une iconostase de bois sculpté de plus de 150 ans.
- Pyrgi, peut-être le plus impressionnant village médiéval de Chios, aux bâtiments ornés de motifs que l'on appelle "xysta".
Ses rues forment un véritable labyrinthe, et conduisent le visiteur vers ces édifices hors du commun, décorés grâce à cette technique sophistiquée. Ne manquez pas de vous attarder à l'église de l'Assomption (Koimisi tis Theotokou), exemple caractéristique de Basilique à trois nefs du XVIIème siècle, à l'église byzantine des Saints Apôtres (Agion Apostollon), datée du XIIIème siècle et ornée de remarquables fresques, mais également aux ruines du donjon médiéval qui donna son nom au village (pyrgos signifie "tour" en grec), celles de l'Acropole antique de la période Géométrique, et à l'église de l'Assomption sur la place principale, ornée de magnifiques motifs "xysta".

EXCURSIONS

Chios est l'une des plus grandes îles, en superficie, de Grèce (842 km²), dotée de 213 km de côte et d'un nombre incalculable de villages et hameaux. Elle offre ainsi au visiteur une large gamme d'itinéraires à planifier, dans l'arrière-.pays à la rencontre de magnifiques villages, ou parcourant la côte. Le réseau routier de l'île est dense et assez enchevêtré (en raison de la morphologie particulière de l'île), et vous offre donc d'inépuisables possibilités d'excursions, qu'il ne vous reste plus qu'à planifier, à l'aide d'une carte et des informations détaillées présentées plus haut. 

À titre indicatif, nous vous livrons ici quelques distances en km :
• CHIOS - ANAVATOS : 21 km, à l'ouest
• CHIOS -VOLISSOS : 40 km, à l'ouest
• CHIOS- VRONTADOS : 4 km au nord
• CHIOS - THYMIANA : 8 km au sud
• CHIOS - MESTQ: 35 km, au sud-ouest
• CHIOS - PYRGI : 25 km, au sud
• CHIOS- AGIASMATA : 61 km au nord
• CHIOS - OLYMPI : 32 km au sud


Agences de location Hertz