Français
FR
Visitez Larissa!
Top



Bienvenue à Larissa!

À VOIR

- L'Acropole et la Vieille Ville. Elle est perchée sur la colline d'Agios Achileos. Les premières traces d'occupation humaine y remontent au Néolithique. Le quartier est aujourd'hui appelé "Frourio", c'est-à-dire "la forteresse". Seul le Bezesteni (le marché), construit sous l'occupation ottomane, a pu être préservée (XVème siècle). On peut distinguer dans la facture de ses murs des éléments provenant d'édifices antiques, utilisés alors comme matériaux de construction.
Entre la Forteresse, la Place du Peuple (Plateia Laou, place centrale de Larissa) et le fleuve Pénée, subsiste une partie de l'ancienne agora aux bâtiments néoclassiques du XIXème et du début du XXème siècle, ainsi que le quartier de Tampakika et ses vieilles maisons.
- Le "premier" et le "second" Théâtre Antique. Sur le versant sud de la colline de la Forteresse subsiste un théâtre antique de 10 000 places, daté du IVème siècle av. J.-C., qui fut modifié, transformé à l'époque romaine. Les fouilles y connaissent une progression lente et continue. On l'appelle "premier" théâtre tout simplement pour le distinguer du "second". Restauré, il est situé à la jonction des rues Ergatikis Protomagias (rue du 1er Mai) et Tagmatarchou Velissariou (rue du Général Velissarios).
- Le parc de l'Alcazar. Au nord-ouest de la ville s'étend le parc de l'Alcazar, sur les rives du Pénée, doté d'un petit lac artificiel, d'un théâtre en plein air de 2500 places, de squares pour enfants, de pistes cyclables, d'une buvette, d'un mini-golf, de nombreux espaces verts et du monument à la Résistance Nationale, œuvre du sculpteur Philolaos Tloupas.
- Le Alsos de Larissa. Une oasis de verdure dédiée aux loisirs, à l'activité sportive, à la promenade, dotée d'une buvette et d'un petit théâtre en pleine air, sur le côté droit de la route nationale Larissa - Kozani.
- Le monument à Hippocrate. À côté du parc de l'Alcazar se trouve le monument à la statue de marbre du père de la médecine, Hippocrate (460 - 377 av. J.-C.) et le cénotaphe à l'emplacement où fut découverte sa tombe en 1826, à la suite d'importantes inondations ! Le cénotaphe accueille en outre un petit Musée de la Médecine.

EXCURSIONS

Larissa, en raison de sa situation géographique au centre de la Grèce, assez proche du Mont Olympe et du Pélion, est une ville offrant d'innombrables possibilités d'excursions. Hormis, donc, le Mont Olympe (village de Litohoro, 65 km.) et le massif assez proche du Pélion, aux célèbres villages et stations balnéaires (se reporter aux pages du site de HERTZ sur Volos), Larissa est un point de départ possible pour : les Météores (Kalambaka, 69 km), le sud du Pinde (Elati Trikalon, 89 km), le Lac de Plastira à Agrafa (78 km), la Vallée de Tempi (25 km), le Fort de Platamona (48 km), et Thessalonique (153 km). 

L'autoroute vous permettant de parcourir très rapidement des distances inférieures à 200 km, vous pouvez depuis Larissa rejoindre aisément: Naoussa et Elatohori en Piérie vers le nord, Lami et les montagnes de la Grèce Centrale Iti, Vardoussia et Giona et même le Mont Parnasse (!) vers le sud.
En outre, lorsque l'on pense que la ville de Ioannina ne se trouve qu'à 209 km de Larissa, on réalise alors que cette ville vous présente "sur un plateau" les deux tiers de la Grèce continentale !

CONSEILS ROUTIERS 

•   Les deux grands parkings au centre de la ville, sur la place de la préfecture et sur la place Agiou Velisariou, vous permettront de ne pas perdre de temps à la recherche d'une place de stationnement.
•   Le centre-ville est en outre doté d'un large réseau de rues piétonnes. Abandonnez donc votre voiture pour l'explorer, parcourant la Place de la Poste, le théâtre antique, la vieille ville sur la colline de la forteresse.
•   Enfin, prudence sur le tronçon entre Leptokarya et Tempi, les travaux pour la nouvelle autoroute sont en cours.


Agences de location Hertz