Français
FR
Visitez Mykonos!
Top



Bienvenue à Mykonos!

À VOIR

- La ville (Hora). Le quartier d'Alefkandra (la "Petite Venise"). L'un des quartiers les plus pittoresque de Grèce, dont l'image a fait le tour du monde, avec ses maisons aux balcons de bois colorés, littéralement suspendus au-dessus de la mer. Il fut bâti par des capitaines de l'île au XVIIIème siècle et est situé entre Kastros et Skarpa.
- Les moulins à vent. Le groupe des moulins à vent, l'une des images les plus caractéristiques de Mykonos, est constitué de sept (sur les dix que comptait l'ensemble initialement) moulins traditionnels blancs, tournés vers la mer. Autrefois, grâce à la force du vent, ils servaient à moudre le grain de l'île, dont on confectionnait les paximadia (petits pains séchés) destinés à l'approvisionnement des navires de passage.
- La Mairie. Un élégant édifice à un étage et au toit de tuiles de 1780, construit à l'origine pour le consul de Russie, à la suite de la Révolution d'Orloff. À côté de lui, deux autres importants bâtiments de Mykonos : l'austère et imposant édifice Markos Mavros, la première école de l'île, construit sur les plans de l'architecte allemand Weiler sous le règne d'Othon en 1859, et la petite église d'Agios Nikolaos "tis Kadenas", dont l'existence est mentionnées par diverses sources dès 1700.
- La Bibliothèque Municipale. Riche de 6000 volumes, elle est abritée par un hôtel particulier de 1735. Elle expose en outre des collections de sceaux et de pièces de monnaie. Elle est située sur la place Agia Kyriaki.
- La Pinacothèque Municipale. On la trouve dans le quartier commerçant de Matogiannis, présentant des œuvres d'artistes grecs et étrangers, et collaborant fréquemment avec la Haute École des Beaux-Arts d'Athènes.
- La Paraportiani. Il s'agit d'une église/monument à la grande élégance, d'architecture ecclésiastique cycladique qui, à force de subir les outrages du temps, s'est métamorphosée une en sculpture architecturale d'une grande valeur esthétique. Elle doit son nom à l'emplacement où elle fut construite : à proximité de la petite entrée nord-ouest de la forteresse médiévale ("paraporti", la poterne).
- Les pélicans. Il n'est pas exclu que vous rencontriez l'un des trois pélicans qu'héberge Mykonos, y déambulant en toute liberté, presque apprivoisés, sur le port et dans les ruelles de la Hora. L'histoire de la tradition des pélicans, qui sont devenus de véritables mascottes pour l'île, débuta en 1958 avec le sauvetage d'un oiseau blessé par un pêcheur.

Dans le reste de l'île

- Ano Mera. Village à l'architecture cycladique traditionnelle, à 8 km de la ville principale de Mykonos, il constitue le point de passage de tous ceux qui se dirigent vers les plages du nord-est de l'île, et qu'il ne faut pas manquer de visiter. À Ano Mera se trouve également le Monastère de la Panagia Tourliani, datée du XV, ème siècle.
- Le Phare de Mykonos. Curiosité touristique que ce phare, situé dans la région d'Armenisti. Il fut construit en 1891 à la suite du naufrage d'un bateau à vapeur britannique en 1887, et s'élève sur 19 mètres de haut. Le mécanisme, français et primé de surcroît, qui a fonctionné régulièrement jusqu'en 1983, est désormais exposé dans la cour du Musée de la Marine. Ce dernier est situé dans le quartier historique de la Hora "Tria Pigadia " (les Trois Puits), qui alimentait autrefois toute l'île en eau.
- La Tombe à voûte Mycénienne. Des fouilles menées dans la région d'Angelika permirent la découverte d'une impressionnante tombe à voûte du XVème siècle av. J.-C.! Elle est creusée à flanc de colline, circulaire, et dotée d'un diamètre de 5,80 m. et d'une hauteur de 4 m., et ses parois sont en bon état de conservation. Un couloir de 14 m. conduit à l'intérieur du tombeau, où furent découverts de nombreux objets funéraires, exposés, parmi d'autres, au Musée Archéologique de Mykonos.
- Les Portes. Au-dessus de Platys Gialos s'élèvent les ruines de deux petites tours datant de l'époque hellénistique. Au sommet de l'une d'entre elles se dressent trois monolithes de granit formant un "Pi", tel une porte... On retrouve des ruines de tours similaires à deux autres endroits, à l'ouest et au sud de l'île.
- Les Plages. Les plages de Mykonos sont des sites non seulement à voir, mais à expérimenter, au moins cinq mois par an. Parmi les principales, les plages Paradise et Super Paradise, Ornos, Paranga, Agios Sostis, Elia, Platys Gialos, Ftelia, Kalo Livadi et Psarou. D'autres plages ne sont accessibles qu'en empruntant l'un des bateaux touristiques dont regorge l'île.

EXCURSIONS

Mykonos est une île de dimensions assez modestes, d'une superficie de 88 km², longue de 14 km et dont la largeur atteint 10 m. Son relief est assez modéré, avec des collines peu élevées recouvertes pour certaines d'entre elles de garrigue, les autres arborant leur roche nue, granit ou calcaire. Tous les itinéraires proposés sont donc courts, parcourant le paysage typique, austère mais néanmoins charmant des Cyclades. À titre indicatif, voici quelques-uns des principales excursions:

HORA - ANO MERA : 8 km.
TOURLOS - KORFOS: 6 km. (route périphérique)
HORA - ORNOS: 4km
HORA - PLATY GIALOS : 4,5 km.
HORA - PLYNTRI : 6,5 km.
HORA - AGIOS IOANNIS : 6 km.
HORA - AÉROPORT : 4 km
HORA - AGIOS SOSTIS : 7 km.
HORA - ELIA : 2 km.
HORA - FTELIA : 5,5 km.


CONSEILS ROUTIERS

À partir de la mi-juin, et jusqu'à la mi-septembre, l'île, en raison de sa grande activité touristique et mondaine, rencontre d'importants problèmes de circulation, mais surtout de stationnement. Son réseau routier est cependant dense et mieux entretenu que dans toutes les autres îles des Cyclades.


Agences de location Hertz