Français
FR
Visitez Samos!
Top



Bienvenue à Samos!

À VOIR

Dans la capitale (Vathy)
Le Musée Archéologique de Samos. Il est doté de l'une des plus riches collections archéologiques, dont les pièces couvrent des périodes de l'Histoire dans leur continuité. Les objets provenant des fouilles menées par les archéologues allemands dans la région d'Heraion, les Kouroi (prononcer "Kouri") et Korès de la période archaïque, ainsi que la représentation en bas-relief de Persée et de Méduse, sont d'un grand intérêt.
Le Musée Byzantin de Samos.Vous pourrez à admirer des pièces d'une grande valeur historique et artistique (icônes, vêtements sacerdotaux, manuscrits, molybdobulles (sceaux de plomb), etc.) provenant des monastères de l'île.
L'église de Saint-Spyridon. Il s'agit de l'une des plus importantes églises de Samos, renfermant de remarquables icônes. Notons que c'est ici que les seigneurs de l'île se réunirent pour débattre de l'union de l'île à la Grèce.
L'église d'Agios Ioannis, avec de superbes icônes et fresques.
La Pinacothèques Municipale. Portraits des hégémons de l'île et des combattants héroïques de la révolution de 1821 proposent une esquisse de l'histoire récente de Samos.
Le Monastère Agia Zoni. Monastère datant de 1695, recelant de remarquables fresques.
Le Monastère Zoodochos Pigi, niché dans la verdure, fut construit en 1730. Ne manquez pas d'y admirer l'iconostase de bois et l'icône d'argent de la Vierge.

À Karlovassi
Le Monastère du Prophète Élie (Profitis Ilias). Il fut fondé en 1739 par les moines Néophilos et Grégorios. Il renferme une remarquable collection de vases sacrés.
L'église de la Transfiguration (Metamorfosis tou Sotiros). La petite église la plus ancienne de Samos, puisqu'elle fut construite au XIème siècle.
La grotte de Saint Antoine (Agios Antonios) dans la ville ancienne de Karlovassi.
La campagne de Potami, à un kilomètre à l'ouest, avec ses petites cascades et ses petits lacs naturels.

À Pythagorio
Le Tunnel d'Eupalinos. Partie de l'aqueduc souterrain qui porte la signature du célèbre ingénieur de l'Antiquité Eupalinos, et fut édifié à l'époque de Polycrate, au VIème siècle av. J.-C.. Le tunnel était doté de deux entrées (c'est-à-dire qu'il fut foré par ses deux extrémités), était long de plus d'un km et haut de seulement 1,70 m. On peut distinguer à l'entrée des traces de la porte et d'une inscription.
La Tour de Lycurge Logothetis. Elle fut construite au début du XIXème siècle et servit ce base aux combattants de 1821. Depuis restaurée, elle se trouve au sud-ouest de la ville dans la forteresse.
Le Mur de Polycrate. En arrivant depuis la Hora, on peut voir ce qui reste de l'antique muraille (VIème siècle av. J.-C., qui, autrefois, s'étendait sur un périmètre de 6 222 mètres. Autour et à l'intérieur des murs, vous pourrez également voir de petites maisons pittoresques.
L'église de la Transfiguration (Metamorphosis). Elle fut élevée par L. Logothetis en 1824, en mémoire du sauvetage de l'île contre les violentes incursions ottomanes.
La Collection Archéologique. Des œuvresd'art datées du VIIIème siècle av. J.-C. ornent ses vitrines. Parmi elles se distinguent les trois statues archaïques, les stèles funéraires et les portraits des empereurs de l'époque romaine.
Le Monastère Panagia Spilianis (Notre-Dame de la Grotte).La petite église se trouve dans l'aile d'une grotte où, selon la légende, se trouvait l'oracle de Samos (Samiotissas Fotos).
Le Théâtre Antique. Vous le trouverez sur le versant en-dessous de l'église de la grotte. Il comporte beaucoup d'ajouts datant de l'époque romaine et accueille en été des manifestations artistiques.
Le monastère de Notre-Dame (Megalis Panagias). Le monastère le plus riche de Samos, renfermant de magnifiques icônes. Vous pourrez entendre les habitants l'appeler également le "Monastère des Cinq Maisons".
Le monastère de Timios, ou de la Grande Croix (Megalou Stavrou). Grande Basilique très impressionnante à trois nefs. À voir, entre autres, le trône épiscopal.

Dans le reste de l'île
Le site archéologique de l'Héraion. Il est situé au sud de l'île, à proximité de l'actuel village homonyme. L'historien Hérodote écrivit qu'Héraion de Samos était le temple le plus grand et le plus riche qu'il ait vu jusqu'alors ! Les éléments architecturaux qui subsistent témoignent, pour le moins, d'une taille respectable. le premier temple y fut construit dès l'ère préhistorique, le deuxième au VIIIème ou VIIème siècle av. J.-C., tandis que le troisième date de l'époque de Polycrate, et est l'œuvre de l'architecte samien Roïkos. Le visiteur peut aujourd'hui distinguer surtout la troisième phase de construction du temple d'Héra et, entre autres, les copies de ses statues, la tribune de Cicéron, temple de l'époque romaine, et une partie d'une basilique paléochrétienne.
Le Monastère de Vrontas ("Panagia" ou "Vrontiani"). Après le village de Vourliotès se trouve l'un des plus anciens monastères de l'île. Il fut bâti au XVIème siècle à 480 m. d'altitude.
La Grotte de Pythagore. À 350 m. d'altitude, dans la région de Marathokampos, se trouve la grotte dont on dit que le mathématicien et philosophe y passa quelques-unes des dernières années de sa vie, alors qu'il se cachait avant de devenir "réfugié politique" en Italie du sud.
Grottes et Monastères. Les grottes "de Notre-Dame aux Quarante Marches" (Panagias tis Sarantaskaliotissas", de "Notre-Dame Lointaine" (Panagias Makrinis) et de la "Sainte-Trinité" (Agia Triada). Vous pourrez également découvrir, sur les pentes de la plus haute montagne de Samos, le Mont Kerketea, appelé par les habitants Kerki (1434m.), de pittoresques monastères.
Le Musée et la Nécropole Paléontologiques. À Mytilinioi, ne manquez pas de visiter l'un des plus remarquables musées de Grèce, exposant les impressionnants vestiges d'une grande variété d'animaux préhistoriques. À voir, notamment, le crâne d'un poney de 13 millions d'années, considéré comme la pièce la plus rare !
Non loin du village se trouve également la nécropole des grands animaux. Les spécialistes nommèrent "Samotherium" la girafe géante dont les restes furent découverts, tout comme furent mis au jour le squelette d'un cheval nain, la tête d'un rhinocéros, des dents de tigre et de loups, tous datant de millions d'années.
Les gorges de Kakoperato. Elles ne sont accessibles sans équipement spécial qu'au cœur de l'été. Elles se trouvent à 4 km (accès facile par un chemin de terre) du village de Kosmadei, et offre aux randonneurs de féeriques tableaux de la nature sauvage, leur donnant également la possibilité de se baigner dans les cuvettes naturelles d'eau douce, à condition de s'aventurer assez loin.

EXCURSIONS

Avec ses 476 km² de surface, et ses 160 km de côte, Samos ne décevra pas les amateurs d'excursions. L'état du réseau routier ne vous fera pourtant pas la meilleure impression. Les nombreux virages, les fortes pentes et les nids-de-poules pourront handicaper les conducteurs inexpérimentés s'ils se lancent à explorer les régions montagneuses de l'arrière-pays. La situation est meilleure sur les routes de bord de mer, mais la circulation en été y est souvent beaucoup plus dense. Quoi qu'il en soit, les paysages rencontrés compenseront chacune de ces difficultés.

Vous trouverez le verdoyant village de Vourliotès et ceux, pittoresques, de Manolatès, Stavrinidès et Ambelos au cours d'itinéraires empruntant des ravins ombragés de platanes et des routes bordées de pinède, en tournant à gauche aux croisements que vous rencontrerez sur la route principale Samos-Karlovassi.

Principales distances :
Vathy - Karlovassi 33 km
Vathy - Marathokampos 40 km
Vathy - Pythagorio 13 km
Vathy - Hora 17 km
Vathy - Pyrgos 30 km


Agences de location Hertz